Repair Café au Dorothy

Repair Café au Dorothy

Repair café au Dorothy

Un Repair Café, c’est l’occasion rêvée pour réparer ensemble ou faire réparer vos objets abîmés et cassés plutôt que de les jeter. C’est aussi l’occasion d’en savoir plus sur leur fabrication et leur fonctionnement !

Dans l’atelier du Dorothy, nos super réparateurs bénévoles vous attendent ce samedi 10 février dès 14h et vous proposent des réparations :
– couture/textile
– vélo
– bricolage (objets en bois, en métal…)

On vous dit à samedi !

Nouvelle exposition : Écorcher la nuit, de Jeanne de Guillebon

Nouvelle exposition : Écorcher la nuit, de Jeanne de Guillebon

L’exposition

Nous avons la joie de vous convier au vernissage de l’exposition de peintures de Jeanne de Guillebon, une artiste résidente du Dorothy.

Fascinée par la matière et la lumière, Jeanne invite ici la gravure à se mêler à la peinture.
A travers des empâtements ou du sgraffite, elle cherche la lumière qui peut se cacher même dans le chaos, le mystère qui se laisse entrevoir sous l’écorce. Toujours dévoiler un peu, mais ne pas en dire trop.

Ces peintures s’inspirent de randonnées parfois, de cheminements intérieurs aussi, de citations qui trottent dans la tête et surtout d’une envie de se confronter à la matière. Mêler les techniques, lutter contre la matière et écorcher les nuits trop sombres.

Vernissage le 6 février à partir de 18h30.

Les infos pratiques

Vernissage : mardi 6 février à partir de 18h30

L’adresse : Le Dorothy, 85 bis rue de Ménilmontant, Paris 20e

Appel aux dons

Appel aux dons

Le Dorothy a besoin de votre aide !

Chères et chers amis de Dorothy,

A une semaine de Noël, nous faisons exceptionnellement appel à vous, pour vous suggérer de nous faire un don.

En poussant la porte du Dorothy, on a du mal à imaginer tout ce qui s’y vit en une semaine. Du lundi au samedi, des associations s’y installent pour une heure ou deux. Elles aident des sans-papiers dans leurs démarches administratives, offrent du temps à des sans-domicile-fixe, ou donnent des cours de Français et d’Anglais.

Pascal, notre unique salarié, accueille tous les mardis soir une vingtaine d’apprentis bricoleurs pour leur faire connaître les secrets de la menuiserie, plomberie et de l’électricité. Le samedi, il est aussi présent de 10h à 17h pour accompagner vos projets d’étagères, petit meuble…

Les bénévoles du Dorothy tiennent le café pendant nos heures d’ouverture, mais aussi pendant les soirées-concerts que nous accueillons, les vernissages des expositions, ou encore pendant les conférences. D’autres sont impliqués dans la Fraternité politique, une formation à la doctrine sociale de l’Eglise qui s’étire sur toute l’année. Certains proposent aussi l’aide au devoir, le mercredi soir. Quelques week-ends dans l’année, une partie d’entre eux accompagnent les accueillis du café solidaire qui le souhaitent pour un week-end à la campagne.

Pour remplir l’ensemble de nos missions, nous fonctionnons avec plus de trente bénévoles, et un salarié, Pascal. Toutes nos activités et le lieu en lui-même nécessitent des dépenses régulières, et parfois importantes.

Si nous sommes à l’équilibre, un petit rien peut rapidement nous mettre dans le rouge. Récemment, nous avons changé un radiateur, et installé des rails pour accrocher les œuvres lors des expositions ainsi que des lumières dédiées.

Mais nous avons d’autres projets qui nécessiteraient un peu plus d’entrées d’argent. Nous cherchons par exemple à acquérir une sonorisation pour les concerts et conférences. Nous avons aussi le projet de construire une cuisine pour les artistes résidents.

Les dons que nous recevons représentent pour l’instant une faible partie de nos revenus. Pourtant, nous pensons qu’une partie des personnes qui soutiennent le lieu seraient prêtes à participer régulièrement pour le pérenniser.

Ce don que nous vous proposons de nous faire peut être défiscalisé (1), car nous sommes une association. Ainsi, si vous donnez 100€, 66€ seront déduits de vos impôts. Vous pouvez faire un don unique, ou bien un don mensuel automatisé.

Pour nous aider, vous pouvez aussi faire tourner ce mail à 5 ou 10 personnes que vous connaissez et qui pourraient soutenir le Dorothy.

Il nous reste à vous remercier de nous avoir lus jusqu’ici, et à vous souhaiter un très joyeux Noël, ainsi qu’une merveilleuse nouvelle année.

Merci pour votre générosité,

L’équipe du Dorothy

(1) Les reçus fiscaux sont édités directement par Hello Asso, le prestataire par lequel nous vous proposons de nous faire un don.

Témoignages de la vie au Dorothy

Le témoignage de Franko

Je viens au Dorothy le jeudi. Je participe à l’entretien du jardin. Nous avons quelques projets d’introduction de végétaux. Nous pensons aussi à une vigne vierge sur le mur de droite, qui constituerait un micro-biotope pour des pollinisateurs. Nous créons via un groupe facebook un herbier détaillé de tous les végétaux déjà présents, et de ceux qui sont en projet de mise en place. Cet herbier sera aussi progressivement à disposition, sous forme d’un classeur dans la bibliothèque, avec des planches botaniques. A terme, nous constituerons un groupe participatif d’étude botanique.

Je participe aussi au dimanche du Dorothy.

J’ai pu, par la fréquentation de notre café-atelier, créer des liens sociaux et d’amitié, qui comptent beaucoup pour moi.

Franko

Le témoignage de Cécile

J’ai découvert le Dorothy en prêtant main forte à l’hébergement d’urgence, en partenariat avec l’association Utopia56. Il s’agissait d’accueillir des familles et femmes nécessiteuses en leur proposant un logement pour la nuit. Le Dorothy a depuis arrêté cette activité. J’ai continué à pouvoir me rendre utile en organisant plusieurs réveillons pour nos habitués et, actuellement, en tenant régulièrement le café solidaire. Quasiment tous les après-midis, Le Dorothy ouvre ses portes aux habitants du quartier, personnes isolées, en situation précaire. Dans ce joyeux mélange, des jeux sont organisés, des discussions aussi, autour d’un café. Le Dorothy est donc un espace où l’on peut se mettre au service de l’autre, donner de la chaleur humaine à des personnes isolées, recevoir d’eux, par des discussions, échanges et partage.

Autour du Dorothy gravite toute une communauté d’habitués que je prends plaisir à retrouver, aux différents événements du Dorothy et notamment au dimanche du Dorothy, repas partagé un dimanche par mois, moment convivial et festif.

L’an dernier, j’ai pu contribuer à organiser et animer une table ronde sur la fin de vie avec Isabelle de Gaulmyn et Philippe Portier, autour du livre de La Croix « Choisir sa mort ». Un beau moment d’approfondissement du sujet de la fin de vie, de réflexion.

Des ateliers manuels, les mardis soirs, rythment également la vie du Dorothy, attirent des voisins, familles, amis. De beaux moments d’apprentissage et de rire !

Cécile

Le témoignage de Marguerite

La première fois que je suis venue au Dorothy, pour une conférence, je ne connaissais personne. Mais un bénévole était venu me voir, m’avait dit bonjour, et m’avait présentée à d’autres. J’avais alors commencé une conversation avec mes voisins de table, que je ne connaissais pas. Tout semblait facile : je me sentais accueillie, et rapidement, ceux qui étaient à côté de moi n’étaient plus des inconnus.

Je crois que c’est pour cela que depuis trois ans, je suis si engagée au Dorothy. J’ai le sentiment que dans ce lieu, perdu dans cette grande ville anonyme, chacun est connu, bienvenu et presque attendu. Alors, tout devient possible : je peux y proposer avec d’autres, des idées folles, partir faire du maraîchage avec des habitués, proposer un cycle de ciné sur les chrétiens révolutionnaires d’Amérique latine, ou trouver un logement à quelqu’un qui n’en a pas.

C’est aussi une petite bulle dans nos vies surchargées où tout à coup, quand on passe la porte, le temps s’arrête. Je me laisse embarquer dans des conversations avec des gens que je n’aurais jamais croisés, je me retrouve une serpillère dans les mains en train de laver le sol, tout en réfléchissant à la manière de résoudre les inégalités. Je crois que le Dorothy est un lieu où j’ai appris à me donner dans les petites choses pour quelque chose de plus grand, et peut-être pour essayer, à une toute petite échelle, de construire un monde plus juste et fraternel.

Marguerite

Découvrez les peintures et poèmes d’Aude Rohan Fischer au Dorothy !

Découvrez les peintures et poèmes d’Aude Rohan Fischer au Dorothy !

L’exposition

Le Dorothy est heureux de vous retrouver le jeudi 14 décembre dès 19h pour le vernissage de l’exposition « En chemin » d’Aude Rohan Fischer.
 L’exposition est visible au Dorothy jusqu’au 17 janvier.

Les peintures et les poèmes rassemblés au sein de cette exposition donnent accès à des dialogues intérieurs, qui retracent un cheminement spirituel. Les scènes de contemplation silencieuse, perceptibles dans les premières peintures et les premiers poèmes, se muent insensiblement en dialogues avec le divin et témoignent in fine d’une rencontre personnelle avec Dieu. L’exploration artistique devient dès lors le lieu privilégié de l’accès au « Très Haut ». Le mystère et le silence qui émanent des tableaux sont éclairés par l’écriture poétique : ainsi, images et textes se répondent.

Passionnée de dessin depuis l’enfance, Aude Rohan Fischer se forme à la technique de la peinture à l’huile à partir de 2022 aux ateliers Savoir/Dessiner à Paris, puis intègre les ateliers du Dorothy en tant qu’artiste résidente en mars 2023. Agrégée de lettres modernes, elle écrit de la poésie depuis une dizaine d’années. Il s’agit de sa première exposition personnelle.

Nous nous réjouissons par avance de vous y retrouver !

Les infos pratiques

Vernissage : jeudi 14 décembre, 19h30-22h

Exposition : jusqu’au 17 janvier 2024

L’adresse : Le Dorothy, 85 bis rue de Ménilmontant, Paris 20e

Atelier cherche artiste

Atelier cherche artiste

L’annonce

Vous êtes artiste et vous cherchez un atelier ? Le Dorothy vous propose :  

  • Un atelier de 43m2 à partager avec deux autres personnes (Ricky, styliste photo et Louise, fleuriste).  
  • 320 euros par mois.  
  • Votre pratique ne doit pas nécessiter de liquide (peinture, colle, céramique…) Le profil recherché serait donc plutôt : un dessinateur de BD, un photographe, un designer graphique, illustrateur, directeur artistique…
  • L’atelier est à partager de manière souple, en consultation avec les deux autres artistes.  
  • Il se trouve dans un lieu associatif : plusieurs publics se croisent dans ce lieu qui regroupent accueil de jour, conférences, ateliers manuels, etc. 
  • Les parties communes sont accessibles (jardin, grande salle, bar).  
  • Nous aimerions quelqu’un qui souhaiterait s’investir dans le lieu par exemple en faisant une exposition de temps à autre. 
  • Qui se sente en phase avec l’esprit du lieu : un lieu social, animé par des chrétiens, et ouvert à tous et toutes.
  • Disponible à partir du 7 décembre.

Les photos

Intérieur 1

Intérieur 2

Jardin

Friends of Dorothy

Friends of Dorothy

L’équipe du Dorothy a la joie de vous annoncer le lancement de Friends of Dorothy !

Friends of Dorothy est un espace de rencontre, d’échange et de réflexion pour les personnes chrétiennes LGBTQIA+ et/ou sensibles aux questions de genre, de sexualité et de normes.

Nous nous retrouverons une fois par mois le dimanche soir au Dorothy pour discuter de thèmes qui permettent de faire le lien entre expérience vécue et réflexion théorique. Friends of Dorothy veut être un lieu safe et convivial, accueillant pour toutes et tous, dans le respect et l’amour inconditionnel de chacune et chacun.

Les premières séances porteront sur les thèmes suivants :

– Le Cantique des cantiques ou le couple hors normes ?

– Exclusion et inclusion dans la Bible

– Des saintes et saints queers ?

Infos et inscription obligatoire par mail à friends.dorothy@hotmail.com