Cycle de conférences : l’Église et les voix des femmes

jeudi 1 février 2024 | Cycle de conférences

Le cycle

Nous revenons cette année avec la deuxième saison du cycle l’Eglise et les voix des femmes ! L’émergence des mouvements féministes soulève des questions sans précédent pour l’Eglise, confrontée à des revendications inédites d’égalité. La fin d’une conception hiérarchique avouée des rapports entre les sexes laisse place à des incertitudes et des conflits sur la place que les femmes peuvent prendre dans l’Eglise. Ce cycle proposera des perspectives ecclésiologiques, historiques et théologiques sur la question des femmes dans l’Eglise.

Les séances :

Jeudi 1er février 2024 : La Genèse sans stéréotypes, avec Claire de Bénazé.

Jeudi 8 février 2024 : Tous et toutes prêtres, prophètes et rois ? avec Luca Castiglioni.

Jeudi 25 avril 2024 : Perspectives théologiques et féministes (exégèse du Nouveau Testament), avec Marie Gué.

Jeudi 23 mai 2024 : Une histoires des femmes et de l’Eglise, avec Clarisse Tesson.

1. La Genèse sans stéréotypes

Jeudi 1er février 2024

justice<br />

Cette première séance est consacrée à une relecture du récit de la création dans la Genèse. La création de l’homme et de la femme, et le péché originel, ont fait couler beaucoup d’encre. On a voulu y trouver une justification d’un rapport hiérarchique entre homme et femme, et une vision figée de leurs rôles respectifs. Peut-on poser un regard neuf sur ce texte, et qu’y découvrirait-on ?

Claire de Bénazé est membre de la communauté apostolique Saint-François-Xavier, docteur en médecine et en science, et titulaire d’un master en théologie biblique.

2. Tous et toutes prêtres, prophètes et rois ?

Jeudi 8 février 2024

Pour cette seconde intervention, nous avons le privilège d’accueillir Luca Castiglioni, qui présentera et questionnera les arguments théologiques au sujet de la ministérialité des femmes dans l’Eglise. Il s’appuiera sur sa thèse qui propose une articulation entre une vraie prise en compte de la réflexion féministe et une relecture attentive des textes bibliques et magistériels pour fonder une théologie de l’égalité baptismale.

Luca Castiglioni est prêtre du diocèse de Milan depuis 2007. Docteur en théologie aux Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres), il a publié sa thèse sous le titre Filles et fils de Dieu. Égalité baptismale et différence sexuelle au Cerf en 2020. Il collabore à de nombreuses revues. Il est récemment intervenu auprès du pape dans le cadre de son Conseil au sujet des relations entre femmes et hommes dans l’Église. Un texte de cette intervention vient de paraître, intitulé «Smaschilizzare la Chiesa»? Confronto critico sui «Principi» di H.U. Von Balthasar (Démasculiniser l’Eglise ? Une confrontation critique au sujet des « Principes » de H.U. Von Balthasar) et préfacé par le pape.