Arthur Frayer-Laleix s’est grimé en clandestin, approchant les passeurs, les logeurs, les intermédiaires du trafic d’êtres humains, avant de reprendre sa casquette de journaliste pour interroger policiers, magistrats, avocats, et vivre parmi les migrants. Son enquête l’a mené du Pakistan à la Turquie, des Balkans à l’Allemagne, en passant par les rues de Calais. La face cachée d’un « cinquième monde » vertigineux et désespérant qui nous reste invisible, mais dont les conséquences économiques, sociales et politiques ne peuvent laisser indifférent. De son immersion, Frayer-Laleix a tiré un livre : Dans la peau d’un migrant. 

Invité au Dorothy le 30 septembre 2021, il nous parle dans cet enregistrement de son expérience et répond aux questions du public.

Cette conférence-témoignage s’inscrit dans cycle Journalisme d’infiltration conçu au Dorothy par Lucile Leclair, journaliste. Elle a travaillé à la revue Projet et à La Voix du Nord et a co-écrit avec Gaspard d’Allens Les néo-paysans (Seuil, 2016) et a écrit également, seule cette fois-ci, Pandémies, une production industrielle (Seuil, 2020). Le cycle Journalisme d’infiltration se veut être une porte d’entrée sur le thème plus large des médias et du travail journalistique, pris entre exigence de vérité et difficultés liées à une position potentielle d’extériorité par rapport aux événements. 

Voici le lien vers l’audio de la conférence: https://anchor.fm/le-dorothy/episodes/Dans-la-peau-dun-migrant–Confrence-autour-dArthur-Frayer-Laleix–journaliste-e185cgh