Devant chez soi, on croise parfois le facteur. Pourquoi il semble si empressé ?  Nicolas Jounin (sociologue reconnu auteur notamment d’un passionnant ouvrage Voyage de classes) a travaillé comme facteur. Dans son livre Le caché de la poste, il démonte les rouages de la machine qui prescrit le travail des facteurs. Les apparences de la science, les « normes et cadences » que l’entreprise impose à ses agents, les tactiques des postiers… Qui décide de la manière dont s’organise le travail ? 

Nicolas Jounin a été invité au Dorothy le 23 septembre 2021, dans le cadre du cycle Journalisme d’infiltration. Le cycle Journalisme d’infiltration est conçu par Lucile Leclair, journaliste. Elle a travaillé à la revue Projet et à La Voix du Nord et a co-écrit avec Gaspard d’Allens Les néo-paysans (Seuil, 2016) et a écrit également, seule cette fois-ci, Pandémies, une production industrielle (Seuil, 2020).

Le cycle Journalisme d’infiltration se veut être une porte d’entrée sur le thème plus large des médias et du travail journalistique, pris entre exigence de vérité et difficultés liées à une position potentielle d’extériorité par rapport aux événements. 

Nous n’avons pas d’enregistrement audio de cette conférence mais nous vous proposons cet enregistrement d’une soirée organisée par le syndicat SUD PTT en février 2021 dans laquelle Nicolas Jounin explicite sa réflexion et le contenu de son ouvrage : https://youtu.be/D2YPtxpekc0