Sélectionner une page

Des nouvelles fraîches

Après plusieurs semaines et week-ends de chantiers animés, il était grand temps de faire une pause pour vous raconter les dernières semaines passées au Dorothy. C’est parti pour la visite !

DES CHANTIERS QUI SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS !

Après avoir passé la longue mais satisfaisante étape de la peinture, nous nous sommes lancés dans la pose de 200 m2 de parquet. Une mission qui aurait été impossible sans la conduite bienveillante de Pascal, notre chef de chantier bien-aimé et élu homme le plus pédagogue du monde. Enhardis par le résultat final et la chaleur apportée par ces centaines de lattes de bois, nous avons poursuivi par la construction d’un vrai coin bar avec comptoir et suspensions puis d’une grande et conviviale table en bois pour l’atelier, à grands renforts de visseuse et de scie circulaire. Entre temps, un piano droit a fait son apparition dans l’espace café, égayant ponctuellement les lieux des quelques notes que les pianistes de passage font généreusement résonner. Après ces belles avancées, les regards se tournent maintenant vers le jardin qui, grâce à des permaculteurs amateurs très motivés, devrait bientôt retrouver un abord beaucoup plus accueillant, sans compter sur les projets potager, poulailler et arbres fruitiers qui trottent dans toutes les têtes ! Suivez les publications Facebook si vous souhaitez mettre prochainement les mains à la terre 🙂

DES SAVOIR-FAIRE A DOMICILE

Depuis début novembre et la réception des clés du local, le Dorothy et ses différents espaces n’attendaient que d’être habités. Ce fut chose faite avec l’arrivée tout début janvier des artisans-résidents du Dorothy ! Ils sont au nombre de dix, ils sont céramiste, scénographe, plasticien, couturière ou sculptrice, ils s’appellent Jonathan, Camille, Georgia ou Aurélie et ils travaillent aujourd’hui quotidiennement dans les différents ateliers où ils se sont chacun installés. Parmi ces projets on retrouve notamment un atelier de couture animé par Marie-Antoinette avec l’association Aux Captifs la Libération qui oeuvre auprès des femmes en voie de sortir des réseaux de prostitution. Ce sont ainsi une dizaine de femmes qui viennent plusieurs jours par semaine se former avec Marie-Antoinette, apprendre la couture en vue de leur insertion professionnelle et produire des projets pour des entreprises.

Au-delà de leur participation à la bonne gestion économique du lieu, les résidents se sont aussi installés avec le désir de transmettre leurs savoir-faire variés au sein du Dorothy. Lors de notre dimanche Porte Ouverte du 4 février, Camille, céramiste, a ainsi accueilli dans son atelier toutes les personnes souhaitant découvrir son travail et s’initier au modelage. Des mini-portraits de chacun seront bientôt disponibles sur la page Facebook et le site  !

DE NOMBREUX EVENEMENTS ET DE BELLES RENCONTRES

Ce début d’année fut enfin marqué par une volonté maintenue de découvrir Ménilmontant, de rencontrer ses habitants, ses associations avec notamment la proposition des premiers ateliers, de temps de convivialité, de services, de soirées artistiques…  Parmi les premières propositions on retrouve un atelier alphabétisation le lundi après-midi, des bal folks le mercredi soir, de l’accueil de personnes sans-papiers avec l’association Marthe-Marie-Lazare les samedis matins, les chantiers participatifs du week-end, les dimanches du Dorothy qui auront désormais lieu chaque 1er dimanche du mois, sur le modèle de la journée Porte Ouverte où le Dorothy n’a pas désempli de l’après midi…

Bref une programmation du lieu qui se construit et va très vite s’étoffer avec des nouveaux ateliers manuels et un programme de conférences. En parallèle, nous continuons à tisser des liens et à co-organiser des événements avec des associations voisines ou aux actions proches des ambitions du Dorothy : l’Ordre de Malte, le Carillon, Entourage, Autremonde ou encore l’APA qui viendra présenter ses activités le 20 mars prochain.

ET DEMAIN ?

Avec un lieu de plus en plus accueillant, fonctionnel et une communauté qui se constitue jour après jour, il nous semble aujourd’hui tout naturel d’envisager de passer la vitesse supérieure… en ouvrant le Dorothy en journée ! Le passage de ce cap implique la présence d’une personne pour accueillir comme il se doit les visiteurs et une finalisation de l’espace café – le mobilier est en cours de construction – pour en faire un vrai lieu de vie. Ce beau projet est en cours de préparation et nous espérons que le printemps sera la bonne saison pour le voir éclore !

Si vous avez des suggestions, des idées ou tout simplement envie de nous rendre visite, n’hésitez pas à nous contacter par mail : cafeatelierparis@gmail.com